avril 18, 2014
"Les mots trop répétés, s’exténuent et meurent, alors que la monotonie constitue la loi de la matière."

— Emil Cioran - Précis de décomposition

4:30pm  |   URL: http://tmblr.co/Zpwi2y1DP3YkJ
Classé dans: lecture littérature 
avril 16, 2014
"Face à un roman ou à une poésie, on doit toujours se demander ce qui l’a motivée. Est-ce qu’il fallait le faire ?Puisque c’est apporter des mots en plus dans un monde très bavard."

— Jean-Marie Gustave Le Clézio - Les élans spirituels d’un Nobel

avril 15, 2014
"«Ça rend sauvage, l’écriture. On rejoint une sauvagerie d’avant la vie. Et on la reconnaît toujours, c’est celle des forêts, celle ancienne comme le temps. Celle de la peur de tout, distincte et inséparable de la vie même. On est acharné. On ne peut pas écrire sans la force du corps. Il faut être plus fort que soi pour aborder l’écriture, il faut être plus fort que ce qu’on écrit.»"

— Marguerite Duras, 1993. (via meldibe)

4:30pm  |   URL: http://tmblr.co/Zpwi2y1D6nzsS
  
Classé dans: littérature écriture 
avril 12, 2014

(Source : meldibe)

4:30pm  |   URL: http://tmblr.co/Zpwi2y1CqDgLe
  
Classé dans: vidéo littérature 
avril 4, 2014
"La réalité est une création de nos excès, de nos démesures et de nos dérèglements."

— Emil Cioran - Précis de décomposition

4:30pm  |   URL: http://tmblr.co/Zpwi2y1C4YJR8
  
Classé dans: lecture littérature vie 
avril 3, 2014
"C’est l’impossibilité de pleurer qui entretient en nous le goût des choses, et les fait exister encore : elle nous empêche d’en épuiser la saveur et de nous en détourner."

— Emil Cioran - Précis de décomposition

4:30pm  |   URL: http://tmblr.co/Zpwi2y1B_vMVa
  
Classé dans: lecture littérature vie 
avril 2, 2014
"Tout ce qui respire se nourrit d’invérifiable ; un supplément de logique serait funeste à l’existence"

— Emil Cioran - Précis de décomposition

avril 1, 2014
"Ce qui nous environne, nous le supportons d’autant mieux que nous lui donnons un nom - et passons outre."

— Emil Cioran - Précis de décomposition

4:30pm  |   URL: http://tmblr.co/Zpwi2y1BpGNVs
Classé dans: lecture littérature 
mars 31, 2014
"En elle-même toute idée est neutre, ou devrait l’être ; mais l’homme l’anime, y projette ses flammes et ses démences ; impure, transformée en croyance, elle s’insère dans le temps, prend figure d’événement : le passage de la logique à l’épilepsie est consommé… Ainsi naissent les idéologies, les doctrines et les farces sanglantes."

— Emil Cioran - Précis de décomposition

mars 27, 2014
"Quand on décide de traduire, c’est qu’on est tombé amoureux d’un texte. S’il n’y a pas l’amour quand on écrit ou quand on traduit, il n’y a rien."

— Silvia Baron Supervielle - Borges sentimental

(Source : lemonde.fr)

Mes coups de cœur Tumblr: Plus de coups de cœur... »