avril 16, 2014
"Face à un roman ou à une poésie, on doit toujours se demander ce qui l’a motivée. Est-ce qu’il fallait le faire ?Puisque c’est apporter des mots en plus dans un monde très bavard."

— Jean-Marie Gustave Le Clézio - Les élans spirituels d’un Nobel

avril 14, 2014
Le 14-18 des animaux

avril 11, 2014
"L’État démocratique doit fixer les limites, et les sociétés dont nous avons parlé sont des sociétés où l’État a légitimé ces discours de haine. On préfigure le crime de masse à travers des mots, la situation devient grave quand ces idées s’incarnent dans des institutions. Le verrou c’est l’État."

— Jacques Sémelin - Comment devient-on un bourreau ?

(Source : lemonde.fr)

avril 10, 2014
"L’individu n’est pas monstrueux en tant que tel, il le devient quand il est impliqué dans la dynamique monstrueuse d’un crime de masse"

— Jacques Sémelin - Comment devient-on un bourreau ?

(Source : lemonde.fr)

avril 9, 2014
"Un instituteur rwandais disait que la culture ne rend pas l’homme meilleur, mais qu’elle le rend plus efficace. Penser que les gens cultivés auraient pu être des garde-fous est parfaitement faux."

— Jean Hatzfeld - Comment devient-on un bourreau ?

(Source : lemonde.fr)

avril 8, 2014
"Je crois que notre naissance s’est produite au Moyen Age, qu’il s’agit bien de notre genèse. Mais il ne faut pas oublier sa part d’ombre. Il faut s’en garder d’en faire un nouveau mythe."

— Jacques Le Goff

avril 7, 2014
"J’ai découvert que le Moyen Age a été une période essentielle pour la formation de notre société et de notre culture, peut être même la plus importante. C’est en effet au Moyen Age que se met véritablement en place l’élément fondamental de notre identité collective qu’est le christianisme."

— Jacques Le Goff

avril 4, 2014
"La réalité est une création de nos excès, de nos démesures et de nos dérèglements."

— Emil Cioran - Précis de décomposition

4:30pm  |   URL: http://tmblr.co/Zpwi2y1C4YJR8
  
Classé dans: lecture littérature vie 
avril 3, 2014
"C’est l’impossibilité de pleurer qui entretient en nous le goût des choses, et les fait exister encore : elle nous empêche d’en épuiser la saveur et de nous en détourner."

— Emil Cioran - Précis de décomposition

4:30pm  |   URL: http://tmblr.co/Zpwi2y1B_vMVa
  
Classé dans: lecture littérature vie 
avril 2, 2014
"Tout ce qui respire se nourrit d’invérifiable ; un supplément de logique serait funeste à l’existence"

— Emil Cioran - Précis de décomposition

Mes coups de cœur Tumblr: Plus de coups de cœur... »