avril 24, 2012
Pour l’instant, l’Allemagne sort du nucléaire sans émettre plus de CO2

Un billet qui montre ce que le pragmatisme Allemand et, surtout, l’union nationale peut faire.

L’Allemagne est en train de réussir son pari de sortir du nucléaire sans dégrader son bilan carbone.

A noter que là bas cette sortie s’est faite grâce à un accord entre tous les partis : Socialistes, Verts, Libéraux et Conservateurs.

Nous pouvons le faire en France, nous n’avons besoin que de nous unir…

juillet 20, 2011

Que peut on dire des émissions de radioactivité à Fukushima ? Peu de choses en vérité par manque d’informations.

Une vidéo qui date mais qui fixe les idées sur l’impact de cette catastrophe.

5:41pm  |   URL: http://tmblr.co/Zpwi2y7JfNxB
Classé dans: vidéo Nucléaire science 
juillet 14, 2011
"Aujourd’hui, la quasi-totalité du parc de logement social français est équipée en chauffage électrique ce qui signifie très clairement que ce sont les ménages plus modestes qui vont devoir supporter une hausse inéluctable du prix de l’électricité sans pouvoir adapter leur comportement si ce n’est en baissant la température des logements afin de limiter la facture !"

— Pourquoi le gouvernement fait le choix d’une électricité chère et dangereuse - CORINNE LEPAGE

(Source : liberation.fr)

avril 24, 2011
"J’ai proposé à la discussion la question suivante; Quelle est la probabilité durant une année quelconque qu’il y ait un accident nucléaire majeur, connaissant la probabilité d’accident majeur par réacteur et le nombre de réacteurs en service ?
Comme je n’ai plus fait de combinatoire depuis longtemps, je demandais aux commentateurs de me corriger si nécessaire. L’un d’eux m’assure que ma formule est correcte, je la reproduis donc ici.
· R = risque d’accident majeur durant une année x
· p = probabilité d’accident sur une année pour un réacteur
· n = nombre de réacteurs
R(n) = 1 – (1-p)^n
Disons que le risque pour un réacteur est d’un accident majeur tous les cinq mille ans. S’il n’y a qu’un réacteur au monde, le risque d’un accident majeur pour une année x est de 0,2 %o. Si j’ai 443 réacteurs en service dans le monde – ce qui est apparemment le cas aujourd’hui – quel est le risque d’un accident majeur sur une année, et par exemple, sur l’année en cours ?
R(443) = 1 – (0,9998)^443 = 8,48 %
On voit donc que même avec une probabilité d’accident qui paraît extrêmement faible : un accident seulement tous les 5 000 ans pour un réacteur, on débouche pourtant sur une probabilité de 8,48 % d’accidents majeurs par an si l’on a 443 réacteurs en service, c’est-à-dire un niveau très loin d’être négligeable."

— Paul Jorion

(Source : pauljorion.com)

2:45pm  |   URL: http://tmblr.co/Zpwi2y4ZkHOT
  
Classé dans: lecture blog Nucléaire 
avril 9, 2011
"Vous apprenez que les missiles soviétiques ont été lancés. Plus rien ne peut les arrêter et ils vont détruire une partie de votre pays plus importante que tout ce que vous pouvez imaginer. Et vous êtes assis là, sachant que tout ce que vous pouvez faire est d’appuyer sur le bouton pour que [les Soviétiques] meurent aussi, alors que nous serons déjà tous morts."

— Ronald Reagan

6:16pm  |   URL: http://tmblr.co/Zpwi2y4AO5sx
  
Classé dans: lecture Guerre Nucléaire 
avril 9, 2011
"Si, à la fin de la guerre, il reste deux Américains et un Soviétique, nous aurons gagné."

— Général Thomas Power (commandant du Strategic Air Command en 1960)

4:30pm  |   URL: http://tmblr.co/Zpwi2y4AFJjw
  
Classé dans: lecture Guerre Nucléaire 
avril 6, 2011
Japon. Fin d'un mode de vie. Avertissement pour le monde

Un début d’analyse sur ce qui a rendu possible Fukushima et ses conséquences sur la société japonaise.

Un début car le plus intéressant est ce que cela nous apprends sur notre société et notre dépendance à l’énergie.

novembre 24, 2010
Contamination radioactive à Saint Maur (94)

Le réseau “Sortir du nucléaire” recense tous les incidents liés au nucléaire.

Sans être aussi extrémiste que ceux qui s’opposent au retour des déchets dans leurs pays de production, il est toujours bon de se rappeller que le problème du nucléaire reste que nous ne savons toujours pas que faire des déchets.

Sachant que la période de demi-vie de l’uranium (période au bout de laquelle la radioactivité diminue de moitié) est d’un milliard d’année, il y a de quoi se dire que nous avons un gros problème devant nous.

Mes coups de cœur Tumblr: Plus de coups de cœur... »